Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 13:38

Voici la 4ième de couverture préparée par l'amie Merbel, mais que finalement je n'ai point mis, par crainte qu'on me traite de vaniteux :-)
écrits de 2006/2007 ; alternance de poèmes et de courtes histoires "poétiques"...

« Ce qui lie votre vie aux mots, c'est sans nul doute le temps ! Le temps, avec sa fuite, ses regrets ! Avec vous, grâce à vous, le temps ne s'engloutit pas, vous le réanimez et le passé simple et le plus-que-parfait deviennent dans leur choc, dans leur utilisation décalée, associée au présent, un creuset de sens et une confusion de sentiments....
…/…Je reconnaîtrais maintenant je crois, - les yeux fermés -  votre façon d'essorer les mots, de leur faire rendre tous leurs sens. Votre façon de rapprocher, à une consonne, voyelle près, des mots de sens opposé pour faire naître des images inattendues et pourtant très fortes, très justes. Votre goût enfin à jouer, jouer avec les mots bien sûr, mais jouer avec les décalages de temps, jouer avec nos nerfs, jouer avec les règles, jouer des coudes dans une syntaxe trop académique, jouer avec ces basculements - ce que vous appelez des « hésitations ». Le conditionnel vous va bien, parce qu'il hésite précisément entre ce futur et cet imparfait, association que nous avons tous fait -à tort- pour nous rappeler comment on formait ce drôle de temps que l'on emploie à tout va - logiquement, mais incorrectement - quand on est gosse ! »

signé : Merbel

PS / Envoyez moi un courriel en cas d'intérêt / Merci

Partager cet article

Repost0

commentaires

jean-luc saint-marc 16/05/2008 18:22

Ah, Marco, t'es un balèse ta' !Tu as réussi à perdre quelque chose que je ne t'avais pas communiqué ???!!!jean-luc saint-marc8 rue du docteur Pellat93500 Pantin

Pierre de champ 12/05/2008 23:29

Bravo Marc!Voilà une "trace laissée"... (sourire).

merbel 12/05/2008 20:20

Ouahou! C'est beau un livre fini, édité, diffusé!  Bravo Marco! C'est si difficile de le faire!C'est moi qui rougis de ce délicat hommage! J'écris des commentaires, avec plus ou moins de bonheur: mais quand les textes m'émeuvent, ce n'est pas dur du tout! C'est comme les calissons d'Aix: les mots viennent au bout des doigts comme l'eau à la bouche!Tchin tchin, Marco! A ta santé et... à ta plume! Faut pas s'arrêter en si bon chemin!Amitié.

marc 12/05/2008 12:44

certes mon ami,mais ce blog n'est pas éternel, j'y passe un certain temps et je suis quelque part déçu car ce n'est pas "vraiment" ce que je voulais faire, tant pis ...d'autre part moi non plus, ne suis pas éternel :-) enfin certains amis me disent qu'ils n'arrivent pas "à lire" sur l'ordi+ une vanité monstrueuse, et voilà tu as l'explication :lol:d'ailleurs renvoie moi ton adresse postale, Mr le voyageur ... 

jean-luc saint-marc 12/05/2008 12:04

mais ... Marco,un livre relié en sus d'un livre numérique,n'est-ce pas comme, comment dire,une débauche d'énergie, même simon plaisir égoïste tente deme baillonner ???;-)

Viviane 09/05/2008 18:41

Oh que je suis contente, super contente, tu le mérites!je t'embrasse, Marco et encore félicitations à toi!oui, cela m'intéresse, j'ai ton adresse et t'enverrai mon mail demain pour que tu aies mon adresse

marc 09/05/2008 17:37

ben c'est la carte mère de l'ordi qu'est morteet j'ai perdu tout mon carnet d'adresses :( 

if6 09/05/2008 17:01

quel joli titre  Felicitations à toi & à merbel (il faut l'faire quand même de perdre son adresse!:) ) je ne la connais pas et ne peux donc pas t'aiderbizs et bon weekend

marc 09/05/2008 14:47

d'ailleurs ayant perdu et le mail et l'adresse postale de merbel, je serai ravi de retrouver si quelqu'un pouvait m'aider ... / Marco

Pages