Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 07:03



    Ambrose Pierce est né en 1842 (1842-1913) au sein d’une famille miséreuse et puritaine américaine, il était le 10ième enfant d’une fratrie de 13. Il fit la guerre de sécession parmi les nordistes.
    Le général Sherman donna l’ordre un jour d’attaquer sous les mitrailleuses sudistes, résultat plus de 25000 morts ! Pierce s’en réchappa et quitta l’armée, capitaine, blessé à la tête, à l’âge de 23 ans.
    Sa vie ne devait être ensuite qu’une succession d’échecs et d’erreurs … Et pourtant, il devint l’un des éditorialistes les plus célèbres et les mieux payés (en particulier par le richissime W.R. Hearst, celui dont Orson Wells s’inspira pour « Citizen Kane »). Il possédait un humour féroce et était craint (son surnom : bitter Bierce, Bierce l’amer).     Il restait pessimiste et noir, ce qui fut mal compris en 1910. Son œuvre maitresse reste : le dictionnaire du Diable avec ses 998 définitions, préfacé par Cocteau en 1955, en voici certaines :

- bonheur : agréable sensation qui naît de la contemplation de la misère d’autrui.
- égoïste : dénué de respect pour l’égoïsme des autres
- félicitations : politesse de la jalousie
- aider : faire un ingrat
- politesse : la plus acceptable des hypocrisies
- rire : convulsion interne, produisant une déformation des traits et accompagné de bruits inarticulés

    Vous connaissez sans doute cet auteur sans le savoir, c’est lui qui écrivit « la rivière du hibou » (« Ce qui se passa sur le pont de Owl Creek »), Robert Enrico en fit un bien beau court métrage en noir et blanc (1962) dont on garde à l’esprit la chute brutale.



    C’est un auteur qui pratique humour noir acerbe et désespoir sombre, vous pourrez aussi le découvrir dans l’excellent «  le club des parenticides » ou « Ce qui se passa sur le pont de Owl Creek et autres nouvelles » (Libretti à 1.50 €). Ce dernier livre est un fantastique plaidoyer contre l’imbécillité de la guerre et ses horreurs : « le coup de grâce » et « Chickamauga » (en indien : « la rivière de la mort ») ne laissent pas indifférents !!
    « L’humour noir, c’est la politesse du désespoir » disait Boris Vian.

    La mort de Bierce demeure aussi un mystère, en 1913 il décide de partir  en Amérique du Sud (à 71 ans !), à la rencontre des armées de Pancho Villa qu’il veut rejoindre, on perd sa trace à ce moment ; pour beaucoup cette fuite mexicaine sonnait comme un suicide caché. « être un gringo à Mexico, c’est comme l’euthanasie » écrivit-il dans une de ses toutes dernières lettres.
Bonne lecture.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

W 27/11/2010 22:48



Sorry,


je me suis emmêlée les pinceaux en écrivant MALHEUREUSEMENT... I hate les fautes d'orthographe;)


Good night !



W 27/11/2010 22:35



Ce cher J-J écrit vraiment comme un dieu ! D'ailleurs il croyait l'être un peu...;) En avance sur son temps, comme tous les génies. Mais... je préfère quand même VOLTAIRE ! Une plume comme on
n'en fait plus. Et pour le coup des choses à dire : des pensées qui se tiennent ! Non pas comme J-J qui, pour ma part, raisonne on ne peut plus de travers ! Les hommes ne sont pas égaux -
malheureseument, mais c'est vrai. C'est davantage un rêveur et un idéaliste, un amoureux qu'un philosophe - mon Dieu qu'il écrit bien.



W 27/11/2010 22:28



Par ailleurs, son pessimiste est mille fois justifié...;) Il y a des hommes, comme ça... Qui vivent des choses affreuses et inhumaines, et qui n'ont presque plus rien à dire que ces choses-là. Ce
devait être un sacré bonhomme - en bien ou en mal, d'ailleurs.



W 27/11/2010 22:25



Hi everyone !


Je trouve les définitions de "bonheur" et "égoïsme" absolument excellentes. I love ! C'est tellement juste. Celui-là, je le lirai ! Il me rappelle Cioran et Schopenhauer, ces deux adorables
pessimistes (d'ailleurs Schopenhauer n'était pas si mal, physiquement... on dirait un peu Beethov;)).


 



frenchpeterpan 01/08/2010 10:39



merci de ton passage


ton site m'a la'ir fort sympathique


il faut que je prenne le temps de m'y perdre


livres et cinémas... tout ce qu'il y a de chouette



Eeguab 04/07/2010 13:00



Grand auteur Bierce.Owl Creek je l'ai lu dans le recueil Morts violentes et l'ai chroniqué.



marc 25/06/2008 22:51

ce sont de tous petits livres et des nouvelles très courtesen quelques heures tu peux lire beaucoup de Bierce :-)oui je lis beaucoup, j'accumule bcp de livres aussi que je mets bcp de temps à lire ou que j'oubliebises  

if6 25/06/2008 21:56

merci pour la découverte, félicitations: politesse de la jalousie? hum hum, faut pas exagerer quand même rire convulsion interne? oui mais joie et plaisir mêlés et légèreté et l'humour c'est la vie, qu'est ce que tu lis!!!!:)bonne soirée, nuit to you. :)

Pages