Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 00:42


    Ma jeune amie Clara se réveille

L’œil fixe, absent, l’anesthésie aidant
Elle aimerait sans doute me dire :
Je veux partir, retrouver les joies des arbres, des nids dans les branches, de la vie en bande, des fruits sauvages et des hautes herbes riches en sucres, surveiller mes enfants :
vivre en communauté. Me retrouver chimpanzé.
    Je veux quitter cette prison avec tous ces barreaux de fer, ne plus manger ces croquettes amères et ces mauvais fruits qui n’ont pas de goût.
Pourquoi un jour, petite, m’a-t-on attrapée ? Le plus souvent en tuant ma mère ?
Pourquoi me chasse-t-on ? Pourquoi mon espèce disparaît ?
Pourquoi les hommes encore aujourd’hui tuent tant d’animaux ?

    Tu sais Clara : j’ai vu en Afrique des blancs faire des cendriers avec des mains de gorille ou des pieds d’éléphants, offrir encore des objets sculptés en ivoire, chasser de petites antilopes protégées, et rire avec obscénité et racisme. Je me suis éloigné de ces gens-là ; et même parfois des gens tout court ; on me dit misanthrope maintenant, je confirme, je le suis. Et j’aimerais te libérer. Mais je suis lâche comme beaucoup, je suis parti, j’ai quitté cette grande Afrique, ce continent tant aimé, ma maison est décorée d’objets africains, masques, statues, totem, marionnettes, reliquaires et objets magiques…mais l’Afrique n’est pas là. Et il y a ta photo encore là au-dessus du bureau et tes yeux malins ; je me rappelle bien comment tu me curais les ongles, comment tu aimais me montrer comment tu fumais, ton contentement à mon arrivée. Je pense à toi, tu n’es peut-être pas morte à l’heure qu’il est. Tu auras vécu une drôle de vie même si tes conditions de détention auraient pu être pires ; tu es à 97-99% comme moi, et des deux primates qui se regardaient, j’étais sans doute le plus étonné. Ton génome l’année dernière a été complètement séquencé. Tu es encore plus proche de l’humain qu’imaginé. 46 chromosomes contre 48, c’est peut-être tout.

    Je n’aime pas mon espèce. Mais je suis ainsi né. Je pense à toi dans cette vie aseptisée, et je pense aussi à l’Afrique qu’on a tous abandonnée.

Partager cet article

Repost 0
Published by the very famous french peterpan - dans mes photographies
commenter cet article

commentaires

if 21/04/2010 21:23



il faut absolument que tu écrives un livre Marco, ce serait chouette une histoire de cette histoire-là:)


Bisous



frenchpeterpan 21/04/2010 21:07



mieux ! j'avais 50 chimpanzés et une quinzaine de gorilles


jouer avec les jeunes le matin était mon grand plaisir !


merci à toi de tes passages !


marco



if 21/04/2010 19:57



à quand un vrai roman, une histoire avec Clara?


j'aime beaucoup et cela me fait bien planer de penser que tu a eu la chance d'approcher une telle Clara:)



Claude 20/04/2010 17:08



moi, mes souvenirs de là-bas, ce sont les gens, la mobylette pour aller faire les relevés de villages en villages etc... C'était il y a quelques années mais les couleurs restent !


Claude



marc 28/04/2008 11:56

mains de gorilles et pieds d'éléphant = cendriersoui j'ai vu ça sans vergogne en 1985 en Afrique chez des blancs bien pensants

jean-luc saint-marc 28/04/2008 05:39

un mea culpa transformé en urne funéraire !Ça devrait bien se vendre sur les marchés à touristes ...;-)Marco, il n'est jamais trop tard pour en finir !

Valentine :0056: 27/04/2008 22:18

Magnifique texte, que ne dépare pas la photo... Vrai qu'on fait des cendriers avec des mains de chimpanzé ?!!!

if6 27/04/2008 19:17

aie!corde sensible.....:) racontes nous encore Père Castor  ...

Nat 23/05/2006 12:26

  C'est touchant cette amitié entre ton singe et toi. Il m'est arrivée une histoire fabuleuse avec une chatte; un jour ,je la raconterai.Bisous.Nat

coccinelle 23/05/2006 10:42

j'aime beaucoup ce texte

Pages