Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 10:33

Magritte / "La clairvoyance"


j’avais des droits d’auteur sur toi qu’on dit incorporels
je m’en souciais
en errance ou en errements
les vapeurs du lit
une envie d’en finir
de s’endormir à jamais en boule
gentils hérissons soyeux
en chairs douces et parfumées
odeur de douche et de savon
un soupçon d’indéfini
incompressible incompréhension d’un toi d’un moi
de ce couple de deux ce perlimpinpin
dans le lit froid
ton corps chaud ton dos tes fesses
je suis venu me caler dans tes creux pour conjurer ce froid
tu dormais déjà
épuisée de tant d’images
un couple que nous formions
une éternité dans la lenteur du mouvement des corps
l’exhalaison des souffles
la lenteur du rythme costal
un type d’immobilité enfin et soudainement à réussir
réveils ou sommeils en feintes
une impression d’utilité
suis-je utile ?
désespéré et décalé
puis une éclaircie
en marge
enfin ma main comme un couvercle sur ton sexe
mon bras malhabilement immobile
terriblement la chambre est silencieuse
dans ma nuit sans sommeil
dans mes péroraisons
dans le limon de nos ennuis d’amour

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
merci !le poésie est effectivement "essentielle" à l'homme / encore que moi je suis clairement un poète du dimancheil faut en lire / quand je vois le désintéressement  du lecteur "moyen" pour la poésie ainsi que le rayon des librairesm'enfin c'est ainsimerci en tout cas mots très gentils :-) 
Répondre
L
le limon est un mot bien trouvéil y  a le côté "vase" où on peut s'embourber, déplaisantet le côté "limon" où peu naître des choses qui nourrissentbien trouvé !
Répondre
L
Tes poèmes ne sont pas des objets qui se parcourent d'un seul coup d'oeildenses et aussi vivants et divers que l'est un coeurils demandent, réclament, l'apprivoisement.Et pour cette raison, je me vois contraint de reconnaître mes torts, et d'amender une opinion que je traîne depuis ... longtempsLe recueil de poésie peut-être tout à fait nécessairepour accueillir un collectif vivant de poèmes qui, malgré la froideur de la page et le silence glacé qu'elle supposedemeurent poèmes.C'est en lisant celui que tu as fait paraître (après quelques autres qui ont contribué à enfoncer la porte) que cette réalité s'impose à moi.Celui que tu nous donnes ici est des mêmes fibres il dit, murmure, parleau fur et à mesure des visites qu'on lui fait et des lectures.A la première que j'en ai faite, à l'instant même, le climat de la chambre à la fois froide et ... autre est présenceMerci
Répondre
I
droits d'auteurs qu'on dit incorporels..;ah!ah! ça m'a fait bien rire !le reste oh le restedes échos bien sûrce que tout le monde vit est parfois si fade qu'il faut être douépour en faire un poème! tu réussis très bien -avec un peu d'humour- ça passe mieux. bisousbisous
Répondre
N
Lu.
J'ai besoin d'une deuxième lecture.
A bientôt ,donc...
Répondre
R
je suis revenue souvent sur ce poèmemise à nudifficile de commenter l'intimejusteque j'ai senti échoprofond...
Répondre
C
je sens comme un besoin de chaleur printanière!!bon dimanche
Répondre

Pages