Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 21:09
éden d'écumes
ou les chutes d'eau en crachats des mousses

l'horizon y verse son oeil
dans l'aurore qui se déséquilibre -
étincelles

Manche bleue verte rouge ou jaune et brune et sale d'ocre
    et traces blancs
en algues rejetées
tes rochers découpent en tranches
ta nappe filante
cet été

et moi
mal barré
mal soutenu

j'

écoute tes ramures
dans les prolongements, les cisaillements, les fonds
dans les silences des grands échos
sons en double
méchamment creusant

ô ma mer
Bretagne apaisée


Partager cet article
Repost0

commentaires

marc 11/12/2007 20:33

"La Manche a plus d'un tour dans sa poche!"

= bravo !

:-)

marc 11/12/2007 20:32

j'ai passé une partie de ma très jeune enfance à mes les cailler sur ces grandes plages ventées près de Cherbourg
donc je connais ;-)
un peu plus grand c'est vers douarnenez que nous nous sommes déplacés :-)

merbel 11/12/2007 19:26

Bon ben ravie de voir qu'il n'y pas que la Méditerranée ! vous disiez qu'elle "était votre mer" Que cette "somme bleue " était vôtre...
Alors si la Manche a vos faveurs... Pas n'importe quelle Manche, la Manche à rochers, à bleu tranchant!
Moi j'suis qu'une Normande, et ce sont les plages  du Home Varaville, d'Houlgate qui me sont tendres: la mer est sableuse, la couleur improbable, les plages immensément plates et ingrates dit-on....C'est moins altier, moins fort, moins élégant que les pointes bretonnes. Mais ma Manche à moi, et ses plages, elles ont été  faites pour  nos jeux d'enfants, -il n'y a pas si longtemps que ça, au vu du grand âge de la mer-  et  aujourd'hui encore elles laissent s'élancer nos rêves, jamais partis au large pourtant.
La Manche a plus d'un tour dans sa poche!

Viviane 08/12/2007 15:00

Superbe poème qui traduit mes souvenirs intenses de cette région que j'adore,le découpage des vers et bien vu (sourire)et j'aie ces chutes d'eau en crachat des moussesl'écoute des ramuresqui me rappellent le golfe du Morbihan

if6 07/12/2007 10:19

très beau poème les lieux sont un attachement qui nous apprennent la libertéje ne connais pas la bretagne , la mer là bas , le vent , il reste encore tant de choses à découvrir et à aimer..... bonne journée marc.

marc 05/12/2007 08:48

la pointe du raz est un lieu où j'allais chaque année avant de bien descendre vers le sud
j'aime bcp aussi la pointe du Van
et toute cette région plus globalement
douarnenez où pendant mes années suicidaires je souhaitais que mes cendres soient dispersées dans cette grande baie au large dans cette bleue unique
tu avais bien deviné

cocole 05/12/2007 08:26

es-tu déjà allé à la pointe du raz ? ta poésie m'y fais penser, mais je crois qu'il faudrait multiplier la force des pots par 10, c'est un endroit fort!

jean-luc saint-marc 05/12/2007 08:02

les territoires hostiles
so romantiques .
 
 

Pages