Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 09:41
    Georges Chelon a eu 67 ans (!!!) en janvier...
Que dire encore de ce grand chanteur là, oublié depuis 20 ans... et qui poursuit cependant inlassablement sa carrière d'auteur compositeur interprète.

Les disques se succèdent plus ou moins réussi, mais il y a toujours 2-3 perles qu'il faut chercher avec le tamis d'un orpailleur.

    Un voix superbe, une diction toujours aussi jeune, des chansons classiques tristes ou gaies, sérieuses ou humoristiques ; Chelon chante tout ...

    Sa discographie est impressionnante : 1 disque par an en moyenne !

1965 Père prodigue
1965 15-20 et plus...
1966 La bourse des chansons N°15
1967 Bourse des chansons N°16
1967 Bobino 67
1967 La bourse des chansons N°18
1968 15-20 et plus...
1968 Tu sais
1968 Sampa
1969 Chelon 69
1970 Vengeance
1971 Olympia 71
1972 Soirée avec
1973 Ouvrez les portes de la vie
1975 Si demain
1975 Père prodigue
1976 Faits divers
1977 Commencer à revivre
1977 Sampa, Parole, Evelyne
1979 Tous les deux comme hier
1982 Orange et citron
1982 Père prodigue
1983 Poète en l'an 2000
1986 Père prodigue
1987 Petit enfant de l'univers
1989 Poète en l'an 2000
1989 L'enfant du Liban
1990 Chercheurs d'eau
1990 Père prodigue
1991 2000 c'est demain
1991 Georges Chelon chante la Seine
1991 Georges Chelon en public
1994 L'air de rien
1995 Le cosmonaute
1997 Ballades en solitaire
1997 Ma compilation
1997 Ouvrez les portes de la vie
1998 On rêve, on rêve
1998 Morte saison
1999 Père prodigue
2000 Les portes de l'enfer
2000 L'enfant du Liban / Chercheurs d'eau
2000 Petit enfant de l'univers / Le grand dadais
2000 2000 c'est demain / L'air de rien
2000 Georges Chelon
2001 Père prodigue
2001 Morte saison
2002 Lettres ouvertes
2003 La Salopette
2003 Georges Chelon chante la Seine
2003 Chansons à part...
2004 Suppose que...
2004 Georges Chelon chante Les Fleurs du Mal / Charles Baudelaire / Volume 1
2005 L'impasse
2006 Georges Chelon chante Les Fleurs du Mal / Charles Baudelaire / Volume 2

    Prix Charles Cros en 1966 et Chevalier des Arts et Lettres en 1985...

    Il en a écrit des belles chansons, mais il y en une qui me trotte dans les oreilles très souvent et pour cause, elle s'appelle "Rimbaud", la mélodie est superbe, et ça parle de Marseille, la ville où le poète est mort mais où Chelon est né.
    C'était dans le disque
"Orange et citron"

en 1982







très belle chanson








C'est là que je suis né et, sur cette colline,
L'église qui domine m'y a vu baptisé.
C'est lendemain de fêtes, le temps fait grise mine,
Les voiles ne claquent plus, le mistral est tombé.

J'ai lu dans le journal qu'il y a cent ans à peine,
Sur un lit d'hôpital, Arthur Rimbaud souffrait,
Revenu de pays où se brisèrent ses ailes,
Échouant dans ce port, à mon âge il mourait.

Une moitié de vie suffit-elle à un homme
Pour devenir un homme et comprendre la vie?
Que, pour lui, les années qu'il espérait en somme,
N'auraient que rabâché les mêmes litanies.

Alors est-ce renaître ou bien traîner sa mort
Que de dépasser l'âge où Rimbaud a fini?
Est-ce que ce bateau ivre ancré dans le Vieux Port
Attend un capitaine ou est mort avec lui?

Par les bleus soirs d'été, j'irais par les chemins,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue.
Alors tu reviendrais pour me donner la main
Et l'on se sentirait tous les deux moins perdus.

Je veux croire aujourd'hui que des portes s'entrouvrent,
Qu'une plus longue vie aurait pu t'apporter,
Les voies que tu sentais peu à peu se découvrent,
Ce sont les ignorants qui partent les premiers.

Je lis dans le journal qu'un homme entre deux âges,
Sur les eaux du Vieux Port, a été aperçu,
Ce drôle de capitaine abordait le grand large
Sur un drôle de bateau. Tous deux ont disparu.

C'est là que je suis né et, sur cette colline,
L'église qui domine m'y a vu baptisé,
Aujourd'hui c'est la fête, le temps fait bonne mine,
Les voiles claquent au vent, le mistral s'est levé.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Annick 21/08/2016 23:59

Je suis une inconditionnelle de Mr Chelon, depuis mon adolescence, son encyclopédie musicale est une merveille ; des mots qui touchent chaque étape de la vie et d'autres plus fortes comme "alerte citoyens" et bien d'autres.. heureusement, il se produit toujours sur scène et c'est un plaisir, bien longtemps que les médias sont sourds à ce qui ne rapporte pas !

Pauline 12/07/2009 21:13

 Georges Chelon est avant tout un grand poète et il a une voix très douce, j'aime toutes ses chansons,  il y en a une que j'aime particulièrement c'est "Les Larmes aux Poings" enfin que ce soient ses anciennes ou nouvelles chansons elles sont toutetrès belle, de plus cet artiste me paraît simple et naturel et c'est un chanteur qui est très près de son public, on sent qu'il aime son public et son public le lui rend bien.J'aime et j'aimerai toujours ses chansons, je salue le grand artiste qu'il est et le remercie pour sa simplicité. Et surtout qu'il ne disparaisse plus. Chapeau Georges.   

Viviane 27/12/2007 12:07

Ce chanteur n'a pas fait la carrière qu'il méritait.Il fait aprtie comme tu dis de ceux qui tracent inlassable leur ( micro) sillon loin des paillettes et flon flonj'aimais beaucoup la couleur très chaleureuse de sa voix.Heureusement que tu es là pour réveiller nos mémoires engourdies ;o))

jean-luc saint-marc 26/12/2007 04:59

de temps en temps,
on voit sa tronche
sur une affiche
vite recouverte
"l'air de rien"

Pages