Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 08:07

 

cucuron3

On le dit "étang" / ce grand bassin où il fait bon résonne

l'eau flâne puissamment dans les creux sombres des feuilles / argent et vert somnolent ensemble dans la gaieté des cigales

tout à l'heure j'irai poser ma main sur l'arbre de Mai et prier, moi qui suis athée mais qui possède ma peste personnelle

les courtes ruelles, les vieilles églises, la chaleur assomante ; alors je filmerai le haut des arbres dont le bruissement ravit

ou ces gros cyprinidés qui cherchent des caresses

un temps qui passe, le temps passe, la fin des fracas, le calme de ceux qui désirent la paix

parfois, nous dirions "l'envie de vivre"...

Pavillon des joies contre la mort péremptoire, les pays alentours sont à observer scrupuleusement ; seule, cette rigueur pourrait nous y faire croire / les platanes, oh les hauts platanes, épées végétales contre mes désespoirs

Oh vieilles pierres et vos résonnances, vieux bois, vieux volets

qui réchauffent les coeurs

encerclant le village LES GRANDS VERTS protègent depuis toujours les errances humaines

 

--------------------------

 

cucuron

cucuron2

cucuron1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by frenchpeterpan - dans "poèmes" paysagers
commenter cet article

commentaires

jean-luc saint-marc 18/08/2016 15:52

la bonne relecture ...
les campaniles se taisent et le vent dans les frondaisons perdurent.
Le bien à entendre.

elandy 09/09/2011 01:15



carrément, en plus ce gars Juarroz, avec ses poésies verticales, ça m'avait interpelé il y a quelques mois.


Après son site pour écouter la music est moins pratique :p



frenchy 08/09/2011 20:30



c'est pas mal camarade !!


pas mal du tout


ça m'a "rappelé" ce qu'a fait mon ami musicien Nicolas Judéléwicz sur les poèmes de JUarroz


tu paux aller écouter cela en allant sur son site


en tappant bretzel lab, tu y arrives ; tu vas dans "vertige vertical" et t'as plein de trucs supers !



elandy 07/09/2011 12:54



Comme je te l'ai dit un jour, j'ai des trucs à te montrer, et maintenant c'est en place, donc si un jour tu as le temps de passer sur soundcloud, vasy, je mets de la poésie en music, peut-être
que ça te plaira ou pas :p


http://soundcloud.com/machinegun


en tout cas, ça fait plaisir de voir que tu as toujours ton blog ouvert, tu fais de la résistance vieille fripouille!


bise toulousaine



peter 04/09/2011 22:14



il te plairait car très atypique :)



NicoleA 04/09/2011 21:51



j'aime cette balade de mots di'images!  j'aime les vieux villages où je me promène si souvent seule ... je ne connais pascelui ci mais l'étang bassin me donnent envie de faire sa
connaissance !



jean-luc saint-marc 03/09/2011 11:32



Santé, companheiro !



frenchpeterpan 02/09/2011 20:57



jl !


tu penses qu'à boire !


c'est pas sérieux / lol 


;)


nb : une mauresque à cet endroit là, oui y a pire comme situation ;)



jean-luc saint-marc 30/08/2011 14:25



L'ombre déjà


l'eau ensuite


 


le bord de l'eau


d'où voir


reflets et bises


 


"garcon !


une mauresque, siouplé !"


 






frenchpetepan 28/08/2011 10:25



oui viviane Dhotel ... les poètes souvent s'occupent aussi des détails


Guillevic, Ponge...


j espere que tu vas bien ... !  Marco



Pages