Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:42
    Il y a longtemps, j'allais un soir écouter JR Caussimon, c'était au centre culturel de Toulouse, j'étais encore étudiant.
   Il était seul avec son pianiste Roger Pouly. Une soirée superbe !
J'écrivais d'ailleurs le lendemain une nouvelle sur cette soirée. (je m'étais beaucoup intéressé à la jeune femme assez proche de moi et au croisement incessant de ses jambes, le nylon faisant ce bruit dont parle si bien Charles Denner dans "L'homme qui aimait les femmes" de Truffaut. Entre deux chansons, elle croisait ou décroisait ses jambes gainées, ce qui chaque fois mettait mes tympans en émoi. Elle avait un très beau pull, col roulée, blanc ; vous voyez parfois, j'ai bonne mémoire.
   Bref, à la fin de la soirée, j'hésitais à aller lui serrer la pince ; il était là debout, bien vertical, grand , avec un sourire adorable et un petit foulard autour du cou. En sortant de la petite salle, j'hésitais encore, car il y a bien une chose que j'abhorre : c'est déranger les gens. Il dut sentir cette hésitation et c'est lui qui fit un mouvement vers moi, dès lors, je lui tendais la main, il l'a pris chaleureusement et me la serra bien fort. Une grosse main d'ouvrier que je retrouvais plus tard dans la même poigne forte de Jacques Bertin. Incapable de parler, je sortis, heureux, la tête parfumée d'étoiles.
JR Caussimon, c'est comme Brassens, Brel, Ferré, Bertin, Hélène Martin ; il y aurait des heures à discourir sur cette chanson-là. Et puis son côté libertaire, toujours proche des "coeurs purs".
   Aujourd'hui : on ne chantera "que" ces fameux "Coeurs purs", cette magnifique chanson, si  prophétique pour tant de nous, si belle et si profondément vraie.
Encore un chef-d'oeuvre de la chanson poétique lyrique.
Merci Jean Roger !




Caussimon



Jean-Roger Caussimon
LES COEURS PURS
Paroles: Jean-Roger Caussimon, musique: Eric Robrecht, 1959



Ils ne sont pas encore amis
Des notaires et des notables
Ils ne sont pas encore admis
A dîner, le soir, à leur table
Ils ne sont pas encore polis
Comme Papa le fut toujours
Ils ne sont pas encore salis
Par les combines au jour le jour...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...

Ils ne sont pas encore rusés
Ni blasés d'être un peu bohèmes
Ils ne sont pas encore usés
Par le métro des matins blêmes
Ils ne sont pas encore conscrits
Bien qu'ils soient souvent "engagés"
Ils ne sont pas encore inscrits
Ni au chômage, ni aux congés...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...

Ils ne sont pas encore lassés
D'écouter chanter leur idole
Ils ne sont pas encore blessés
Par le Temps qui tant nous désole
Ils chantent des "songs" sur un banc
Ils n'ont pas honte de la rue
Ils ne sont pas encore perdants
Ils ne sont pas encore perdus...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...






------------------------------------------------------

Si vous aimez JR Caussimon : 3 livres indispensables,  tous publiés au Castor astral
et tous intéressants  :


caussimoncastorastral

ici, une longue et belle préface de Ferré, toutes les chansons de l'ami Caussimon (119 textes)
Catherine Sauvage, Léo ferré, Philippe Clay, Mouloudji, Les Frères Jacques, Isabelle Aubret,
Serge Gainsbourg, Philippe Léotard, Dominique A et tant d'autres ont chanté ces textes-là !
A la fin du livre : un CD de 20 chansons (Caussimon : Théâtre de la ville, 1978)

---------------------------------------------------------------------------


caussimoncastorastral2

ici préface de José Arthur et postface de claude Nougaro ; "la double vie"
ce sont ses mémoires (comédien et parolier, chansonnier) interrompues
en 1981, plus un très grand nombre d'illustrations
ici un CD de 27 chansons avec des enregistrements inédits ou introuvables

---------------------------------------------------------------------------


caussimoncastorastral3

ici préface de son fils Raphaël : poèmes, chansons et théâtre
un CD de 22 chansons rares, inédites ou introuvables chantées par
Barbara, julien Clerc, claude Nougaro et tant d'autres...

Partager cet article

Repost0

commentaires

francis bonnet 02/08/2010 17:03



A voir ouà revoir un moment intense dans l'emission de jacques CHANCEL, le GRAND ECHIQUIER consacré a leo FERRE


Jean Roger CAUSSIMON etait là bien entendu! et a récité un de ces poeme l'aieul


superbe  !!!



frenchpeterpan 01/08/2010 10:40



c'est noté !


merci


oui Léo bien sûr, le premier du grand chemin



francis bonnet 30/07/2010 18:54



je suis un inconditionnel de Léo FERRE, doc de Jean Roger CAUSSIMON.


un beau livre a lire "fréres de hazard " cahiers d'etudes Léo FERRE aux éditions du petit véhicules


merci pour votre blog



Eeguab 04/07/2010 13:03



Même s'il n'y avait que Comme à Ostende Caussimon serait déjà immense.



peter 06/05/2010 20:32



oui de très belles chansons et un sacré personnage !!!



Christine 06/05/2010 18:47



Je n'ai pas eu la chance de voir Jean-Roger Caussimon sur scène mais j'ai eu le plaisir d'assister ce mardi, à Limoges, à un spectacle d'un Monsieur qui chante ses chanssons...


Un pur bonheur qui m'a d'ailleurs inspiré un poème dans lequel qu'ai esssayé de retranscrire mes ressentis.


J R Caussimon est toujours d'actualité et sa poésiie est émouvante ...



marc 03/03/2010 20:00


merci cécile et Louly de vos passages...
sachez que Céline Caussimon  sa fille a repris le flambeau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Céline_Caussimon 


Louly 03/03/2010 07:31


Merci pour cette "belle histoire de rencontre" et cette très belle chanson.
J'ai appris grâce à toi, qu'il était paru un 3e tome de son oeuvre, je vais essayer de le trouver, j'ai les deux premiers.
amitiés et merci pour tout ce que tu nous apportes.


cecile brun 03/03/2010 06:19


ENFANTS;VOUS N'AVEZ PLUS DE ROSES....CAUSSIMON;SES MOTS ET SA VOIX M'ONT TOUJOURS ACCOMPAGNEE.....mélancolie.....


Pages