Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ici :

  • : Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • Poésie Littérature Ecriture Chanson poétique
  • : mes poésies et petits textes, mes coups de coeur : livres, poésies, chansons poétiques, artistes divers...
  • Contact

some words :

"Le poète est un archer qui tire dans le noir." - Salah Stétié -
"Soyez un écrivain mineur, cela vous rajeunira." 
Dominique Noguez

"Cette femme était si belle
Qu'elle me faisait peur."
 Guillaume Apollinaire

"In a place far away from anyone or anywhere, I drifted off for a moment." -- Haruki Murakami --


"Être poète n'est pas une ambition que j'ai. C'est ma façon à moi d'être seul."   -- Fernando Pessoa --

"Ca va tellement mal aujourd'hui que je vais écrire un poème. Je m'en fiche ; n'importe quel poème, ce poème." -- Richard Brautigan --

"J'écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu'il faut nier."
Jacques Bertin

"O mon passé d'enfance,
pantin qu'on m'a cassé."
Fernando Pessoa


« La mort c’est l’infini des plaines
et la vie la fuite des collines. »
Joseph Brodsky

Certaines choses

Nous entourent « et les voir

Equivaut à se connaître »

George Oppen



" LA GRANDE FORCE EST LE DESIR "
(Guillaume Apollinaire)



"Quand je dis « je », je désigne par là une chose absolument unique,
à ne pas confondre avec une autre."
Ugo Betti

"Le sens trop précis
rature
ta vague littérature"
Stéphane Mallarmé


" Je ne suis pas moi ni un autre

Je suis quelque chose d’intermédiaire :
Un pilier du pont d’ennui
qui s’étend de moi vers l’autre. "
Mario de Sa-Carneiro
I-love-reading
livres et lagaffe

Recherche

B o n j o u r !

-- je vous souhaite un bon passage... --


"Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."  Nicolas Bouvier

« La poésie vient vers nous, on ne sait d’où, et elle nous quitte, allant vers on ne sait quel au-delà. Mais en passant, elle nous laisse des mots et elle nous fait des signes dont l’interprétation est inépuisable. » Gabriel Bounoure

" Avec tes défauts. Pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger. Qu'irais tu mettre à la place ? " Henri Michaux


écrivez moi si vous le souhaitez :    

Soyez indulgent, je ne suis qu'un petit écrivaillon tentant d'écrivasser

Mai 2008 : "L'apéritif de la neige"
est "paru"

Si vous êtes intéressé : laissez moi un message
(133 pages de poèmes et textes poétiques, pour la plupart ici sur mon blog)

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." Paul Eluard

"Savoir que nous ignorons tant de choses suffit à mon bonheur." George Oppen

______________________________________________

 

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 01:52

Oh ! Oh ! Oh !
Quel beau DVD !

    Quel artiste singulier ! Qu’il est agréable d’écouter et de regarder travailler cet homme, au début on pense qu’il en fait un peu trop, et puis quand on voit le résultat, on est bouche bée.


    Andy Goldsworthy est né en        Angleterre en 1956, il vit             actuellement en Ecosse ; père du « Land Art », il utilise toutes sortes de matériaux naturels pour réaliser ses « œuvres ».
    Le majestueux film de Thomas Riedelsheimer « RIVERS & TIDES » (rivières et marées) date de 2001, La belle musique de Fred Frith colle parfaitement aux images.

    On y voit quoi ? Et bien pendant 90 minutes on voit Andy dans divers coins du monde entier (le début du film au Canada donne le ton), chercher le bon lieu, la bonne matière, la bonne inspiration. Au gré des chemins. Andy nous explique en outre son travail par des mots simples, de ces mots-là que parfois l’art avait oubliés, sans doute parce qu’ils étaient trop simples ou évidents .
L’art est pour lui une forme de nourriture.
Il recherche l’échange thermique, la bonne énergie et seul le milieu naturel peut lui apporter cela. Il aime la croissance.
Il aime le flux et le reflux, se sent donc attiré brutalement par les rivières et les marées, l’élément liquide. Certaines formes sont obsédantes.
L’art – quand il est réussi – tient chaud, nous dit-il.
Quand le travail devient vivant, c’est la beauté à l’état pur.
Il se rappelle des premières années d’études artistiques : la plage était son meilleur professeur.



    Andy est célèbre pour ses monticules de pierres, de glaces ou de branches qu’il laisse vieillir ensuite au gré des saisons et des intempéries. Quel enchantement de le voir en construire un sur une plage – avec beaucoup de difficultés – avant l’arrivée de la marée haute. Puis de voir ce monticule disparaître sous les eaux, puis réapparaître ensuite, quasi intact.
Il appelle ses monticules, des gardiens, des sentinelles. Ils lui évoquent des graines.


    Andy utilise tout : fleurs, laine, herbes, feuilles, tiges, mousse, murs …S’il reste longtemps inactif, il meurt. Il aime la solitude. On le voit cependant un moment avec sa femme et ses 4 enfants, tout ce joli monde semble en phase.
Le film se termine par la couleur rouge, celle du sang, il aime cette couleur et passe son temps à ramasser des petits cailloux rouges dans les rivières, petits cailloux ferrugineux ; il les casse tranquillement, en fait une boue riche en fer et pour un court moment transformera un cours d’eau en ruissellement sanguin.

    Amis ! achetez ou louez ce DVD, vous passerez un moment exceptionnel, de calme et de beauté ; et peut-être irez-vous aussi vous-mêmes décorer un trou d’eau, une flaque, une marre près de chez vous ; peut-être d’ailleurs faites vous déjà du Land Art sans le savoir ? 


Repost 0
Published by the very famous french peterpan - dans Sculptures et sculpteurs
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 12:37
    Les larves de Trichoptères sont très fréquentes dans les cours d'eau, ces petites larves donneront ensuite de minuscule sorte de petits papillons.

Les larves fabriquent des petits fourreaux à partir des matières premières  qu'elles trouvent au fond des rivières pour s'alourdir et éviter d'être emmené par le courant, pour lutter contre les prédateurs sans doute aussi ...

Bien à l'abri ...







Hubert Duprat eut l'idée de mettre les larves dans un environnement différent :
avec des paillettes d'or, des miettes de pierres semi-précieuses et des perles ... Les petites larves fabriquèrent alors des fourreaux "de luxe"et firent la célébrité de cet artiste ...!





1980-1997
Or, perles, pierres précieuses et semi-précieuses
Largeur : 2 cm, diamètre : 0,5 cm


Sept tubes de trichoptères (1980-1997)










Vous pourrez voir ces petites bestioles travailler à l'exposition "Le cabinet des merveilles" (éternuements de corneilles, pieds d'huitres et oeufs de léopard) qui tourne en France...

Repost 0
Published by frenchpeterpan - dans Sculptures et sculpteurs
commenter cet article

Pages